Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Nos aventures avec le monde

MEDELLIN

23 Juillet 2018 , Rédigé par Patrice et Véronique Publié dans #carnet de route

Nous arrivons à MEDELLIN le mardi 25 mars 2014 et nous nous mettons tout de suite à la recherche d’un garage Nissan car nous avons de nouveau des fuites d’huile à la roue arrière droite.

Le diagnostic dure des heures malgré les informations fournies par Patrice (non changement d’un joint en même temps que le roulement à QUITO). Ils commencent les travaux tard et nous sommes contraints de passer la nuit dans un hôtel car nous ne pouvons rester dans la Casilla.

Sur leur conseil, nous allons à l’hôtel Casa Kiwi dans le quartier Poblado. Après dépôt de nos affaires, nous faisons un petit tour dans les rues environnantes et dégustons une bonne bière fraîche.

MEDELLIN

De retour au garage le lendemain matin à 8 H, nous constatons que les travaux sont faits et que ce sont les mêmes qu’à QUITO. Nous n’arrivons pas à savoir s’ils ont bien changé le joint en plus du roulement qui est devenu impropre lorsqu’ils l’ont enlevé.

Rrrrrh, c’est rageant dans ces cas-là de ne pas savoir mieux parler l’espagnol !

Le responsable de l’atelier nous garantie que la réparation tiendra sans aucun problème et que nous bénéficions d’une garantie dans tous les garages Nissan ….. de Colombie.

Nous parquons ensuite la Casilla dans un parking gardé et couvert et allons visiter le centre ville à pied.

Nous commençons par la Place Mayor avec une superbe sculpture qui nous est expliqué par un policier.

 

MEDELLIN

Puis nous passons par la place Cisneros avec ses colonnes de lumière (la nuit seulement) et ses bambous géants.

MEDELLINMEDELLIN

L’église de Veracruz

MEDELLIN

La place des sculptures où nous admirons de très belles pièces de Botero qui était natif de cette ville

MEDELLIN

La maison de la culture

MEDELLIN

Nous prenons ensuite un taxi pour nous rendre dans le quartier Santo Domingo où les rues en pentes abruptes sont impressionnantes. Le taxi fonce à toute allure et ne s’arrête pas aux feux rouges. En le questionnant pour savoir s’il y a des dispositions particulières pour les taxis à MEDELLIN, il nous répond que lui ne s’arrête jamais. Pourvu que l’on arrive entier !

 

MEDELLIN

 

Nous prenons ensuite le téléphérique jusqu’à l’entrée du parc ARVI où nous sommes accueillis par la pluie et le froid. Comme il nous faut attendre 1 heure une visite guidée, nous y renonçons et revenons en ville. Pendant la descente, nous profitons, entre les gouttes, d’une vue plongeante sur la ville.

 

MEDELLIN
MEDELLIN

Nous poursuivons notre retour au bivouac en empruntant le métro à câble puis le métro, le tout de construction française et/ou européenne.

Le lendemain, nous déposons la télécommande du treuil à un atelier de réparation afin qu’il le répare. Il nous demande de revenir dans deux jours pour récupérer notre pièce.

Nous quittons donc MEDELLIN le jeudi 27 mars 2014 et prenons l’ancienne route qui serpente dans la montagne vers SANTE FE DE ANTOQUIA. La route n’est pas toujours en bon état mais les paysages sont superbes. Nous rageons cependant de devoir acquitter un péage compte tenu de l’état du réseau.

MEDELLINMEDELLIN

Nous arrivons à SANTE FE DE ANTOQUIA au milieu de l’après-midi sous une chaleur écrasante de plus de 30°. Nous décidons de nous installer dans un camping avec piscine afin de profiter de quelques jours et de revenir à MEDELLIN le lundi au lieu du samedi.

Comme Christine et James, deux suisses rencontrés à CUSCO, nous rejoignent le samedi après-midi (nous étions en contact mail depuis quelques temps), nous partageons ensemble la pizza et de bons moments.

MEDELLIN

Le dimanche 30 mars 2014, nous prenons une moto-taxi pour visiter le village de SANTA FE DE ANTOQUIA. Nous commençons par le pont suspendu de l’Occidente sur le rio Cauca, datant de 1895.

 

MEDELLIN

Nous revenons à MEDELLIN le lendemain en prenant la nouvelle route avec le tunnel, ce qui fait que c’est beaucoup plus rapide.

Chez le réparateur de la télécommande, il n’y a rien de fait car ils attendent notre accord pour faire le changement de bobines. Nous le lui donnons et reprenons rendez-vous après notre visite de GUATAPE.

La route pour se rendre à ce petit village serpente au milieu d’un lac artificiel (embalse) et à chaque tournant, nous apercevons un nouveau bras de ce lac. Nous franchissons de nombreux ponts avant de nous poser sur le parking à l’entrée de GUATAPE.

MEDELLIN
MEDELLIN

Nous visitons le beau village de GUATAPE avec ses bas relief superbes  (zocalos) et des murs très colorés.

MEDELLIN
MEDELLIN

Nous nous rendons ensuite à la pierre El Penol. Il s’agit d’un énorme caillou posé au milieu de cette étendue plane. Après le déjeuner, je monte les 730 marches qui mènent au mirador donnant une vue panoramique sur toute la retenue d’eau.

MEDELLIN

Nous repassons par MEDELLIN pour récupérer la télécommande du treuil. Comme nous ne voulons pas redormir en ville, nous décidons de prendre la route et de sortir de MEDELLIN.

Mal nous en prend car il est 17 H et tous les axes sont congestionnés. Cela nous permet de discuter avec les autres automobilistes, pris eux aussi dans les bouchons. Nous sommes aussi très vigilants car à deux reprises, des jeunes essaient de monter incognito sur la Casilla pour que nous les emmenions un peu plus loin.

Nous nous arrêtons très tard sur un parking de poids lourds et sommes, comme souvent, le centre d’attraction de beaucoup de monde qui s’intéresse à notre voyage.

Nous voyons aussi beaucoup de jeunes qui sont installés sur les chargements des camions. Il va nous falloir être prudent dans les prochains jours jusqu’à CALI (la route est réputée pour être parcouru par des groupes de jeunes qui vont du nord au sud et vise versa, tout en commettant de menus larcins).

Avant de quitter notre bivouac, Patrice remonte le boitier électrique du treuil et constate qu’il ne fonctionne pas. Donc demi tour pour MEDELLIN et nous attendons jusqu’au lendemain  soir qu’ils fassent le nécessaire. Au final, nous achetons une télécommande neuve car ils n’arrivent pas à réparer la nôtre.

Nous quittons définitivement MEDELIN le vendredi 4 avril 2014 pour le sud et la région du café.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article